Graine de Raseteurs, Concours d’Abrivado Nîmes Métropole, et Grand Bolsin Taurin, les traditions taurines animent l’été

Graine de Raseteurs,  Concours d’Abrivado Nîmes Métropole, et Grand Bolsin Taurin, les traditions taurines animent l’été

Cet été sur le territoire de Nîmes Métropole, les traditions taurines seront les acteurs de l’animation culturelle et festive. Je le ré affirme, mon soutien à cette culture locale fortement enracinée autour du Cheval et du Taureau  est indéfectible.

Le 11ème Trophée Graine de Raseteurs est un évènement incontournable, et le 4 septembre aux Arènes de Caissargues, nous aurons le successeur des Amine Chekhade,  Medhi Belgourari ou encore, Geoffrey Robert.  Pendant 4 mois, dans 12 villages de Nîmes Métropole, il a été donné l’occasion aux Afeciouna de découvrir des graines de raseteurs, et des futurs cocardiers de respect avec pas moins de 72 taureaux jeunes sur les pistes de nos arènes. Le taureau est l’essence de la Course Camarguaise, et pour faire éclore des grands cocardiers, il faut donner aux manadiers les moyens de pouvoir sortir leurs taureaux, et des hommes courageux pour les affronter.

Le Concours d’Abrivado de Nîmes Métropole fédère depuis de nombreuses années les communes de l’Agglomération. Il est devenu au fil des éditions, un rendez-vous incontournable dans le calendrier de la saison estivale et une belle fête de promotion de nos traditions taurines. Nos traditions taurines sont les premières sources de lien social sur notre territoire, elles effacent les frontières, et permettent à tous, peu importe nos origines sociales, ethniques, ou politiques, de nous retrouver et de nous rassembler autour d’une culture commune. J’ai d’ailleurs une pensée pour Michel Paulin, Maire de Sernhac et délégué aux traditions de Nîmes Métropole, qui s’est engagé toute sa vie avec force et conviction pour le rayonnement des traditions taurines, et qui nous a malheureusement quitté trop tôt durant l’été, il ne verra pas ce Concours d’Abrivado mais je souhaite lui rendre hommage.

Enfin le Grand Bolsin, basé sur une démarche positive de valorisation de nos jeunes passionnés par notre culture taurine, aura bien lieu, et force sera à la tradition taurine ininterrompue sur notre territoire de Nîmes Métropole. Détecter les futurs matadors au sein des écoles taurines françaises et espagnoles est l’ambition de Bolsin, et avec pas moins de 19 jeunes aspirants torero présents lors des premières épreuves de sélection à la Ganadéria La Paluna de Vincent Fare, il a été donné l’occasion de sélectionner 8 jeunes aux qualités indéniables et qui devraient offrir des demi finales de haut niveau à Manduel et Bouillargues le 6 septembre!

Ces manifestations seront donc des temps forts et fédérateurs de la fin de l’été 2015, et je souhaite qu’elles soient couronnées de succès!