Yvan Lachaud

Yvan Lachaud_web

 » Je suis née le 4 mars 1954 à Nîmes. Marié, père de quatre enfants, ma famille est un pilier sur lequel je m’appuie tous les jours. « 

Mon parcours politique :

Mon engagement politique débute en 1989 à l’occasion des élections municipales où je deviens directeur de campagne du Maire de Nîmes sortant Jean Bousquet.

En 1996, je deviens secrétaire départemental de Force démocrate.
En 1998 aux côtés de Jacques Blanc, je suis élu vice-président du Conseil régional du Languedoc-Roussillon.
En 2001, un accord avec Jean-Paul Fournier et Franck Proust pour mener une liste d’union de la droite et du centre aux municipales nous permet de remporter la ville de Nîmes le 18 mars 2001. Je deviens premier adjoint au maire de Nîmes, chargé des finances.

Je suis par la suite élu député le 16 juin 2002, dans la première circonscription du Gard sous la double étiquette UMP-UDF.

Mon mandat est marqué par des actions parlementaires en faveur de l’insertion des personnes handicapées et de la lutte contre les violences conjugales. Au niveau local, je m’engage durant cette période au côté de Philippe Berta, pour l’autonomie du centre universitaire nîmois, devenu aujourd’hui Université de Nîmes.

En 2007, je me porte candidat à ma réélection dans la 1ere circonscription du Gard. Je suis réélu avec 56,96 % des suffrages face à la candidate socialiste Françoise Dumas. Ma suppléante est Hélène Yannicopoulos, adjointe au maire de Nîmes en charge du développement durable.

En 2008, le Congrès fondateur du Nouveau Centre est organisé à Nîmes. J’en deviens le secrétaire général, avant d’être élu, en 2011, président du groupe Nouveau Centre à l’Assemblée nationale.

En décembre 2010, le président de la République Nicolas Sarkozy me confie une mission pour faire émerger de nouvelles réponses à la délinquance des mineurs. Cette mission débouchera sur la création des centres éducatifs fermés.
Je me suis également engagé durant ce mandat aux côtés des agriculteurs sur l’allègement de leurs cotisations patronales, un accompagnement de tous les instants durant la crise sanitaire du virus de la sharka, ou encore sur la pulvérisation des produits phytosanitaires.

En septembre 2012, je fais partie des membres fondateurs de l’Union des démocrates et indépendants (UDI).

Durant l’année 2013, je travaille aux côtés de l’Association A Font de Nîmes sur la rédaction d’un projet municipal pour la ville de Nîmes.
Cette démarche de fond débouche sur un accord municipal entre UMP et UDI en 2014.
Jean-Paul Fournier est donc réélu pour un troisième mandat de Maire, je suis élu moi-même Président de Nîmes Métropole.

logo_udi-2